Présentation - la Gérondine

Présentation

PRESENTATION

PRESENTATION

La Gérondine compte plus de cinquante musiciens actifs, qui ont pour ambition de développer leur capacités musicales, mais également de cultiver l’amitié et la bonne humeur. Elle participe à la vie associative et culturelle de la ville de Sierre, en apportant une touche musicale aux fêtes et manifestations officielles pour lesquelles sa présence est sollicitée.

La population sierroise est conviée à ses productions, lors du traditionnel concert de Noël, au concert annuel ou à l’occasion de concerts de quartier. La Gérondine est membre de la Fédération des musiques des districts de Sierre et Loèche.

Elle entretient également des liens d’amitié avec les Harmonies municipales de Martigny, de Monthey et de Sion. L’Harmonie municipale est dirigée par M. Ronald Favre et présidée par M. Christian Florey.


HISTORIQUE DE LA GERONDINE

Société musicale vivant au rythme des événements forts de la vie sierroise, la Gérondine ne manque pas d'apporter son concours hautement apprécié lors des différentes manifestations qui relèvent de la Municipalité et des sociétés locales de la Cité du Soleil.

Fondée le 17 octobre 1869, à l'époque où le Bourg de Sierre n'avait que 1200 âmes, elle comptait 15 fondateurs sous la baguette de M. Wolf, maître de musique. Très rapidement, elle devait s'affirmer par la qualité de ses productions. Première société de musique à se manifester à l'extérieur, elle trouve au Havre en 1924 un accueil étonnant.

Les directeurs se succèdent. De nouveaux musiciens viennent grossir les rangs de la société. En 1938, année forte, un jeune directeur venu de Paris et Bâlois d'origine, Jean Daetwyler, métamorphose le corps de musique. C'est le début de l'ère glorieuse de la Gérondine: concours fédéraux en 1953 à Fribourg, en 1957 à Zurich, en 1966 à Aarau, puis à Lucerne en 1971 et à Bienne en 1976, en catégorie excellence.

Sous la houlette de Maître Jean, la musique classique, le jazz et la musique folklorique suscitent l'enthousiasme et désormais, on admet que la société a acquis ses titres de noblesse. Sur cette voie, l'Harmonie persévère, maintient son niveau musical, obtient de nouveaux succès.

Après le départ du maestro de Pradegg, Jean-Michel Germanier ouvre de nouveaux horizons et effectue un travail remarquable avec nos musiciens.

En 2000, Jean-Michel Germanier est nommé Directeur d’honneur de l’Harmonie municipale de Sierre. Marc-André Barras reprend la direction de la Gérondine en 2002, en portant l’accent sur l’intégration des jeunes musiciens de l’école de musique et sur le renouveau d’une société qui regarde désormais vers l’avenir.
Dès l'automne 2009, Monsieur Ronald Favre reprend les rênes de la société et défend un répertoire de pièces originales pour orchestre d'harmonie. 
Que seraient les saisons au doux pays de Sierre sans les accents joyeux de ses Gérondins?